[CHRONIQUE] KENGAN ASHURA TOME 1 ET 2

19 septembre 2021 à 18h00

                Kengan Ashura de Daromeon au dessin et Sandrovich Yabako au scénario édité chez Meian. De la baston, en veux-tu ? En voilà !

 

 

 

Résumé : Depuis des siècles maintenant, les désaccords entre grandes entreprises se résolvent dans l’ombre grâce à une méthode très simple… Les combats de Kengan ! Les représentants de chacune des parties s’y affrontent dans un duel à mains nues aux règles minimalistes, et le vainqueur remporte le litige en question… Bien loin de toutes ces considérations, Kazuo Yamashita, un employé de bureau vieillissant, va par hasard faire la rencontre d’Ohma Tokita, le combattant du conglomérat pour lequel il travaille… Et à qui il va devoir servir d’assistant ! Kazuo va alors découvrir un monde sombre, brutal et sanglant où les conflits économiques n’obéissent qu’à une loi : celle du plus fort !

 

 317_f.jpg (258 KB)

POUR VOUS ABONNER C'EST ICI 

                Soyons clair, ce n’est pas un manga qui brillera par un scénario complexe, mais bien par la testostérone et la violence comme beaucoup d’œuvre de ce genre. Le scénario est là principalement pour mettre des combats de plus en plus intenses. Néanmoins, il y a tout de même quelques intrigues et quelques mystères que vous n’aurez pas de mal à dévoiler. Ce duo improbable, entre Yamato Yamasha qui ne va pas arrêter de se faire manipuler et Tokita Ohma qui cherche à prouver sa force, va rendre vraiment la dynamique de ce récit intéressant en dehors des combats. Le vieil homme se rendant compte dans quel univers et quel piège il se retrouve petit à petit et le combattant qui se rend compte qu’il n’est pas forcément le plus fort. Le dessin est très dynamique, j’ai noté que les muscles étaient moins dessinés que dans la série de Netflix et personnellement j’ai préféré. On remarque toujours des différences entre une série animée et son support d’origine, mais là je trouvais que c’était trop de de la gonflette. Ça fait plus « réaliste » si on peut dire. Le découpage reste relativement classique, mais suit bien l’action. La lecture est agréable et on dévore les volumes rapidement.

 

                En bref, pour les fans de combat et de tournoi nul doute que vous adorerez Kengan Ashura.

Ryudoka

Meian: www.meian-editions.fr

Voir aussi